Interview de Robert Glemot, PDG de Prolann

Prolann est un acteur de l’usinage de précision depuis près de 50 ans. L’entreprise est spécialisée dans les pièces mécaniques de haute précision pour les secteurs de l’aéronautique, du civil et de la défense.

Robert Glemot, PDG, a répondu à nos questions.

— Quelle est l’activité de votre entreprise et quel défi relève votre solution ? 

Forte de 50 ans d’expérience, Prolann, basée à Lannion dans les Côtes d’Armor, exporte aujourd’hui 25% de son chiffre d’affaires.

Notre activité principale est la sous-traitance de pièces mécaniques de haute précision en petite série pour le secteur de la défense, ainsi que des plaques froides dont nous réalisons la conception et la production.
Nous concevons et réalisons également des produits propres : capteurs infrasons et capteurs sismiques que nous commercialisons via un réseau de distributeurs en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

— Pourquoi votre entreprise a-t-elle décidé de rejoindre le Comité Richelieu
et qu’attendez-vous d’un écosystème qui rassemble des startups, PME et ETI innovantes ?

Je cherche un groupement de PME du secteur de la Défense dirigé par des patrons de PME. Le Comité Richelieu correspond à ces 2 critères.
J’en attends des rencontres régulières avec la DGA et le Ministère de la Défense.
J’en attends également un développement et une implantation plus régionale ainsi que des comptes rendus des rencontres du Comité Richelieu avec la commission de Défense de l’Assemblée Nationale.

— Un challenge en 2024 ?

Notre principal challenge pour 2024 est celui de savoir former et intégrer de nouveaux collaborateurs.

Nous le faisons depuis 2 ans sur la fin de process et nous allons le lancer, en 2024, sur l’usinage.

Prolann

› Website

› LinkedIn

Interview de Maximilien de Boyer, practice director de Naos International

Naos International est une entreprise spécialisée dans le recrutement de vos experts afin de vous permettre de vous développer sur des marchés à forte croissance.

Maximilien de Boyer, practice director, a répondu à nos questions.

— Quelle est l’activité de votre entreprise et quel défi relève votre solution ? 

Depuis 15 ans, NAOS International accompagne ses clients en France et à l’International dans le recrutement de cadres et de cadres dirigeants.

Avec des bureaux stratégiquement implantés à Paris, Dubaï, Singapour et Hong Kong, NAOS International contribue au développement de ses clients sur des marchés dynamiques, où les domaines du recrutement et des ressources humaines représentent des défis complexes en perpétuelle évolution.

— Pourquoi votre entreprise a-t-elle décidé de rejoindre le Comité Richelieu
et qu’attendez-vous d’un écosystème qui rassemble des startups, PME et ETI innovantes ?

Notre cabinet a solidement établi une forte notoriété dans le secteur des technologies en soutenant des entreprises en forte croissance ou en pleine transformation, plaçant l’excellence au cœur de leurs priorités.

Rejoindre le Comité Richelieu s’impose naturellement, renforçant ainsi le positionnement de NAOS international auprès des entreprises leader de leurs marchés, proposant des technologies innovantes et de premier ordre.

— Un challenge en 2024 ?

En 2024, NAOS International maintiendra sa stratégie d’investissement initiée en 2023, dans le but de diversifier son éventail de services et de répondre aux objectifs ambitieux qu’il s’est fixés.

Naos International

› Website

› LinkedIn

#innovation2023 : l’enquête auprès des startups, PME et ETI

Le Comité Richelieu, Sogedev et leurs nombreux partenaires présentaient le 29 novembre les conclusions de leur enquête auprès des startup, PME et ETI Innovantes.


10 ans après la parution des résultats de la première enquête, il faut reconnaitre que, bien qu’ayant fait l’objet de traitements divers, l’innovation est au cœur de multiples actions liées à la fiscalité, au financement, aux processus d’achat ou encore à l’accompagnement.

Après avoir commenté les résultats de l’enquête réalisée en 2023, Philippe Bouquet (Président du Comité Richelieu), Jean Delalandre (Délégué Général du Comité Richelieu), Charles-Édouard de Cazalet (Directeur associé de Sogedev), Jean-Luc Brossard (Co-président de la Commission Innovation et Numérique du MEDEF) et Pierre Pelouzet (Médiateur national des entreprises), ont faits part de leurs réflexions qui appellent un mouvement réel de simplification qui reviendrait souvent à réduire des délais de traitement (cf. CIR). Ils ont également attiré l’attention sur une tendance à la frilosité même si le souhait d’investir dans la R&D reste important. Enfin, ils ont souligné l’effort réalisé par les pouvoirs publics s’agissant de la commande publique innovante tout en regrettant que les dispositifs ne soient pas davantage connus et que les entreprises n’y aient par conséquent pas davantage recours.


Les lecteurs trouveront également dans l’avant-propos de ce document le regard porté par Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, sur l’innovation et l’industrie dans notre pays à l’heure où la réindustrialisation constitue une priorité nationale.  

Le Comité Richelieu et Sogedev remercient l’ensemble de nos partenaires qui ont très largement diffusé l’enquête dans leurs réseaux respectifs et ont permis son rayonnement : AID, APIDIM, ArsiaMons, ASTECH Paris Ré- gion, EDEN, FERAL, MEDEF, Minalogic, Mi- nistère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique, NAE, Numa Avocats, Ordre des Experts Comptables de Normandie, Pôle TES, Po- lePharma, Seine Normandie Aggloméra- tion, Tubà Lyon et Valians.


Découvrez les résultats chiffrés de cette enquête en cliquant ici.

Actualités du Comité — Novembre 2023

📯 Nous vous présentons les résultats de l'Observatoire #Innovation2023

Cette année nous fêtons les 10 ans de l’observatoire 🎂

 
Au cours de cette édition, nous vous présenterons les résultats de l’enquête de 2023 à laquelle plus de 500 start-up PME et ETI innovantes françaises ont répondu.
 
Venez partager et échanger avec Pierre Pelouzet, Médiateur des Entreprises, Philippe Bouquet, président du Comité Richelieu, Jean-Luc Brossard, co-président de la commission innovation et numérique du Medef et vice-président du groupe Stellantis, Charles-Edouard de Cazalet, directeur associé de Sogedev et tous nos partenaires.

🍽️ Nouveau dîner plénière avec Laura Chaubard

Le Comité Richelieu vous invite à participer à un nouveau dîner plénière sur le thème « Ecole Polytechnique, Entrepreneuriat et Innovation ».

Cette soirée sera le cadre de discussions avec Laura Chaubard, directrice et présidente par intérim de l’Ecole Polytechnique.

Inscrivez-vous et découvrez comment l’École Polytechnique allie son excellence aux enjeux d’un monde d’entrepreneuriat où l’innovation joue un rôle déterminant.

📥 Ensemble proposons nos solutions à GRTgaz

L’Open Innovation factory by GRTgaz a ouvert 2 guichets de l’innovation en cette fin d’année 2023.

Le guichet G3 a pour objectif de répondre à la problématique d’une automatisation du sourcing des textes réglementaire locaux pour en extraire des données utiles aux métiers de GRTgaz.

Vous développez des outils susceptibles d’apporter des éléments de solution à cette problématique ?

Soumettez votre proposition avant le 30 novembre ! 

Ce deuxième guichet proposé par l’Open Innovation factory a cette fois-ci pour thème l’autonomie des appareils de télémesure.

Actuellement les appareils de télémesure sont équipées de pile qui doivent tenir 3 à 4 ans mais rares sont celles qui tiennent cette durée.

GRTgaz propose d’étudier une solution basée sur les vibrations des canalisation pour créer une source d’énergie permanente.

Aidez GRTgaz dans cette démarche et proposez vos idées avant le 30 novembre !

🔎 Nous menons l'enquête pour le ministère des Armées

Le Comité Richelieu a à cœur le progrès dans tout secteur ouvert à l’innovation.

Sur sollicitation du ministère des Armées, nous lançons notre enquête autour de “l’Économie de guerre”.

Partagez votre retour “terrain” et votre opinion sur les avancées de ces chantiers engagés par le ministère des Armées en lien avec les industriels pour nous aider à faire avancer l’innovation au sein du secteur de la défense 🪖

🚀 Lancement du programme Booster Start

Le Comité Richelieu lance un nouveau programme Booster Start pour accompagner une promotion de 15 startups dans leur développement.

Le 26 septembre a eu lieu la réunion de lancement du programme en présence des startups, PME, ETI innovantes et partenaires qui mettront leur expertise au service des startups sélectionnées.

Des ateliers thématiques à la négociation d’offres, tout est réuni pour aider ces jeunes startups à évoluer dans l’écosystème de l’innovation français 🚀

🍽️ Retour sur le dîner plénière avec Gilles Babinet

Le 26 septembre a eu lieu un dîner plénière sur un sujet d’actualité : Intelligence artificielle, entreprises et territoires 🌎

Cette soirée fut le cadre de discussions enrichissantes, animées par Gilles Babinet, co-président du Conseil National du Numérique, digital champion de la France auprès de la Commission européenne, et récemment nommé au sein du comité stratégique dédié à l’intelligence artificielle.

🫶🏻 Le Comité Richelieu remercie tous les participants pour cette soirée pleine d’échanges et où les idées ont fusé.

🏆 14ème édition des Trophées PME/RMC

La tournée des cérémonies régionales de remises des prix des Trophées PME RMC s’est déroulée du 2 au 18 octobre et le Comité Richelieu a eu l’honneur de remettre un prix lors de son lancement à Paris 🤩

Lors de la cérémonie nationale du 30 novembre, les PME innovantes seront départagées afin de remporter une campagne publicitaire de 100000€ brut sur RMC, pour un rayonnement national !

Le Comité Richelieu est fier de contribuer à ce concours favorisant le développement de l’innovation dans l’écosystème des PME françaises et vous invite à assister à la cérémonie nationale à Paris 💌

👥 Le Conseil d'Administration du Comité Richelieu accueille 2 nouveaux membres

Le Conseil d’Administration du Comité Richelieu poursuit son renouvellement de juin en accueillant 2 nouveaux membres : David Chquiry de Green Tech Innovations et Zahime Raï de H24Care.

Le développement de l’innovation au niveau national est une valeur que partagent Green Tech Innovations, H24Care et le Comité Richelieu. Une motivation commune qui fait sonner comme une évidence l’intégration de David Chquiry et Zahime Raï au sein de notre Conseil d’Administration.

Pour le bonheur de nos adhérents, notre partenaire AirFrance a ouvert de nouveaux créneaux pour les vols à destination du CES LAS VEGAS de 2024 ✈️

🤝 Ils nous ont rejoint

🎉 Bienvenue à nos 2 nouveaux membres associés

📆 Save The Date, nos prochaines rencontres

15 novembre, 9h – 18h › KO des lauréats DIP 2023
15 novembre, 16h30 – 18h › réunion des alumni DIP autour du thème « Ressources Humaines : Du recrutement à la gestion des conflits »
 
23 novembre, 14h – 15h › Venez nous rencontrer au Salon des maires sur le stand de notre adhérent ERIDANIS
 

24 novembre, 14h – 15h › Venez nous rencontrer au Forum Innovation Défense sur le stand du Comité Richelieu

 

29 novembre, 16h30 – 18h › Présentation de #Innovation2023 l’observatoire des startups, PME et ETI 👉 Je m’inscris
 
29 novembre, 19h30 – 22h30 › Dîner plénière autour de Laura Chaubard 👉 Je participe
 
30 novembre  Cérémonie nationale de remise des prix des Trophées PME RMC
 

N’oubliez pas de vous inscrire sur les sites pour accéder au Salon des maires et au FID.

Interview de Jean-Édouard Communal, co-fondateur de Miratlas

Miratlas est une entreprise qui propose des solutions innovantes pour assurer une liaison optique continue et sécurisée entre la terre et l’espace.

Jean-Édouard Communal, co-fondateur, a répondu à nos questions.

— Quelle est l’activité de votre entreprise et quel défi relève votre solution ? 

Miratlas caractérise les nuages et les turbulences atmosphériques en déployant un réseau mondial de mesure par l’analyse de la lumière des étoiles et du Soleil.
Issues de l’astronomie, ces mesures de haute précision en temps réel sont critiques pour les télécommunications optiques transatmosphériques entre la terre et l’espace.

Miratlas vend ses données atmosphériques aux équipementiers ainsi qu’aux opérateurs satellites et télécoms. Cela leur permet ainsi le routage optimal de l’information entre le réseau fibre optique terrestre et les constellations en orbite en assurant la continuité de services quelles que soient les conditions atmosphériques. 

— Pourquoi votre entreprise a-t-elle décidé de rejoindre le Comité Richelieu
et qu’attendez-vous d’un écosystème qui rassemble des startups, PME et ETI innovantes ?

L’innovation par le transfert de technologie de la recherche vers l’industrie est au cœur de la proposition de valeur de Miratlas.

Nous croyons fermement que l’innovation n’est possible qu’au sein d’un écosystème réuni et agissant de façon concrète au quotidien dans le cadre d’une vision à long terme. 

— Un challenge en 2023 ?

Depuis notre première levée de fond en 2022, nous pivotons vers le déploiement de notre propre réseau d’instruments permettant la constitution d’une base de données atmosphérique inédite et propriétaire et sa commercialisation en tant que service.  

En parallèle, nous travaillons sur le traitement de ces données par modélisation physique ainsi que par machine learning afin de pouvoir proposer une offre SaaS de données prévisionnelles à forte valeur ajoutée. 

Miratlas

› Website

› LinkedIn

Interview de Zahime Raï, CEO de H24CARE

H24CARE développe une solution logicielle pour réorienter les patients non prioritaires des urgences vers des practiciens de ville. Une solution pour désengorger les services d’urgences qui sont aujourd’hui saturés.

Zahime Raï, CEO et fondatrice, a répondu à nos qustions.

— Quelle est l’activité de votre entreprise et quel défi relève votre solution ? 

H24CARE, développe une solution de désengorgement des urgences et de réorientation des patients vers la médecine de ville : le bon soin au bon endroit au bon moment. Nous avons développé dans la V2 qui est sortie en juillet 2023, un protocole médical de réorientation, ainsi qu’une IA par la voix destinée au triage et utilisée par les SAMU/SMUR et la médecine militaire.

Notre solution relève le défi d’apporter à chaque citoyen un accès optimisé aux soins non programmés où qu’ils se trouvent en France.

— Pourquoi votre entreprise a-t-elle décidé de rejoindre le Comité Richelieu
et qu’attendez-vous d’un écosystème qui rassemble des startups, PME et ETI innovantes ?

Nous avons décidé de rejoindre le Comité Richelieu, car aujourd’hui en France, il est l’un des rares organismes à promouvoir l’innovation dans différents domaines et toujours à un haut niveau. 

Nous développons une innovation de rupture dans la healthtech avec une forte ambition internationale et le Comité est sans doute l’un des seuls à pouvoir nous accompagner. C’est par ailleurs très stimulant d’échanger avec un écosystème animé des mêmes visions et ambitions.

— Un challenge en 2023 ?

Rendre notre IA la plus intelligente et la déployer auprès d’un maximum de SAMU et services d’urgence en France.

H24CARE

› Website

› LinkedIn

Participez à la mise à jour du guide pratique de l’achat public innovant 2023

📔 Depuis mars 2023, la Direction des Affaires juridiques de Bercy travaille sur la mise à jour du guide pratique de l’achat public innovant en lien avec la Direction des Achats de l’Etat.

Ce guide met en évidence les bonnes pratiques des acheteurs dans l’écosystème de l’innovation.

Afin d’avancer dans les réflexions pour un travail le plus abouti possible, le Comité Richelieu encourage les dirigeantes et dirigeants d’entreprises innovantes à contribuer à ce projet.

Participons ensemble à l’avenir de notre pays, en apportant nos réponses à cette consultation.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la contribution du Comité Richelieu aux réflexions de la direction des Affaires juridiques de Bercy concernant la mise à jour du guide pratique de l’achat public innovant en lien avec la direction des achats de l’Etat.

Actualités du Comité — Juillet 2023

🚀 Lancement de #innovation2023, l'observatoire des startups, PME et ETI innovantes

Le 21 juin, pour le lancement de cette édition, la 10ème depuis la mise en place de cette initiative, le Comité Richelieu, Sogedev, le MEDEF et leurs partenaires ont souhaité engager un débat autour des dispositifs fiscaux en faveur de l’innovation.

Participaient à la table ronde : 

  • Mathieu Lefevre, député du Val-de-Marne et membre de la commission des affaires économique de l’Assemblée nationale,
  • Pierre Pelouzet, médiateur national des entreprises,
  • Frédéric Metge, investisseur et président de la commission Innovation et Finance du Comité Richelieu,
  • Anne Lauvergeon, co-présidente de la commission Innovation du MEDEF,
  • Charles-Edouard de Cazalet, directeur associé de SOGEDEV
  • Jean Delalandre, délégué général du Comité Richelieu.  

L’ensemble des intervenants ont fait part de leur attachement très fort au dispositif du CIR et à sa sanctuarisation. Ils ont également insisté sur l’importance fondamentale et le soutien dont doit bénéficier l’industrie associée à l’innovation dans notre pays.

Vous êtes invités à répondre à notre enquête.

📝 Mise en place d'une collaboration entre le Comité Richelieu et le MEDEF

Le 21 juin, à l’occasion du lancement de la 10ème édition de #innovation2023, l’observatoire des startups, PME et ETI innovantes, le Comité Richelieu et le MEDEF, en présence d’Anne Lauvergeon, coprésidente de la commission innovation du MEDEF, et Frédéric Metge, président de la commission Innovation et Finance du Comité Richelieu, ont officialisé leur collaboration axée autour de l’Observatoire et de réflexions communes au service de l’innovation et du développement des entreprises innovantes en France.

✨ Vivatech : un rendez-vous incontournable pour les membres et partenaires du Comité Richelieu

11 400 startups, 2 800 exposants et plus de 150 000 participants dont le Comité Richelieu. Ce sont les chiffres de Viva Technology 2023, LE rendez-vous incontournable de la technologie et des startups.

Une véritable fourmilière pleine de dynamisme au service de l’évolution technologique pour l’avenir de notre pays. Un cadre idéal pour notre session parisienne du Digital #InPulse 2023 récompensant les startups françaises les plus innovantes. 


L’occasion également d’échanges avec nos partenaires GRTgaz, Huawei ou encore BNP Paribas.
Des rencontres avec de nouvelles startups. Des membres chaque fois plus présents et plus connectés avec l’écosystème d’innovation.

✈️ Salon Aéronautique du Bourget

L’aéronautique, le spatial et la défense sont des secteurs d’activité importants dans un écosystème innovant.

Pour soutenir ces startups, PME et ETI le Comité Richelieu a rencontré ses nombreux adhérents et membres associés sur leurs stands, montrant ainsi qu’une mobilisation forte pour ces domaines est nécessaire en cette période de crise.

🗺️ Étendez vos horizons avec Air France

Notre partenaire Air France a repris les vols quotidiens vers Pekin, Shanghai
et Hong Kong !

Désormais la compagnie vous permet de vous rendre n’importe quel jour vers ces destinations au départ de Paris – Charles de Gaulle. L’occasion d’accompagner les gagnants du Digital InPulse dans leur voyage en Chine 🇨🇳

 

La célèbre compagnie française poursuit également le renforcement de son offre vers l’Amérique du Nord, une des zones les plus dynamiques de son réseau mondial. 

À l’hiver 2023-2024, elle proposera jusqu’à 212 vols par semaine vers 21 destinations aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique 🇺🇸🇨🇦🇲🇽

🪖 Afterwork : Le financement en fonds propres des PME de la défense

Aujourd’hui encore, les entreprises de défense rencontrent des difficultés à trouver des financeurs en fonds propres.


Parce qu’il faut se mobiliser sur ce sujet pour mieux le porter auprès des pouvoirs publics et acteurs du financement, le Comité Richelieu a organisé le 27 juin un afterwork en partenariat avec BPI France (Definvest), Défense Angles et Weinberg Capital Partners.


La table ronde a suscité beaucoup d’intérêt, permis d’échanger en toute transparence, de constater que trop de chemin reste à parcourir mais de reconnaitre aussi que des initiatives intéressantes voient le jour.

🗣️ Assemblée générale ordinaire

Le Comité Richelieu a réuni le 27 juin son assemblée générale ordinaire, l’occasion de faire un bilan de ses actions 2022 et de présenter son plan d’activités pour 2023 (concours d’innovation, programme booster start dédié aux startups, actions défense, dynamisation des relations entre acteurs de l’écosystème d’innovation).

 
Les membres réunis en Assemblée générale ont élu pour les 3 prochaines années les nouveaux administrateurs à qui nous souhaitons une bonne prise de poste !

  • Philippe Bouquet, ATOS Racks
  • Fouad Elbaroudi, AXS Ingénierie
  • Philippe Lattard, Bimaxis
  • Frédéric Fréon, Chambrelan
  • Jean-Pierre Gérault, Convergence International
  • Frédéric Metge, Cosmo Connected
  • Thierry Gaiffe, ELNO
  • Emmanuel Gavache, IARA
  • Corinne Versini, Gens’Ink
  • Ruben Hallali, HD Rain
  • Philppe Andreucci, InjectPower
  • Nicolas Voiriot, Jacques Dubois
  • Henri Lancelin, Proengin
  • Serge Bischoff, Rhenovia
  • Guillaume Davies, Serapid
  • David Vissière, Sysnav
  • Léonard Cox, Tidy Up Technologies
  • Hélène Campourcy, Umantex
  • Jean-Christophe Dubois, Protube
  • Antoine Khunast, Safehear
  • Alexis Anfray, Semper Invicta

Les membres du Conseil d’administration ont ensuite procédé à l’élection des membres du bureau, Philippe Bouquet, PDG d’Atos Racks, jusque-là secrétaire général du Comité Richelieu, devient président de l’association.

Voici la composition de notre nouveau bureau :

  • Président – Philippe Bouquet, ATOS Racks
  • Secrétaire Général – Jean-Pierre Gérault, Convergence International
  • Trésorier – Frédéric Metge, Cosmo Connected
  • Vice-président – Thierry Gaiffe, ELNO
  • Vice-président – Emmanuel Gavache, IARA
  • Vice-président – Ruben Hallali, HD Rain
  • Vice-présidente – Hélène Campourcy, Umantex
Il faut rappeler que l’innovation se trouve aussi tout particulièrement dans les PME et les ETI notamment industrielles qui se situent partout sur le territoire national. Ne pas l’oublier c’est commencer à s’y intéresser.” Ce sont les mots de notre nouveau président, que vous pourrez retrouver dans une interview complète juste en-dessous 👇

🏆 Digital InPulse 2023

Sur le thème des #TerritoiresConnectés : la 10ème édition du concours Digital #InPulse 2023 de Huawei en partenariat avec le Comité Richelieu s’est déroulée du 14 juin au 3 juillet.

 


De Paris à Lille en passant par Nice et Strasbourg, ces entreprises lauréates ont su se démarquer par leurs projets prometteurs :  Félicitations à Up&Charge, UMAY, Heuristech, Bric à Vrac, Touch2see, Fairvision, Arkady et Reyouzz 👏🏻

Ces lauréats se sont ainsi vu attribuer une contribution financière, une semaine d’accompagnement en Chine et l’intégration au sein des Alumni du programme Digital InPulse.

📣 Dernière ligne droite pour candidater à la 14ème édition des Trophées PME/RMC !

Cette année 2 nouvelles villes/régions : Toulouse et Marseille !

Participez avant le 31 Juillet 2023 et tentez de remporter la somme de 10 000 € en cliquant sur 
⬅️ l’image.

Jusqu’au 08 September 2023, GRTgaz vous propose de rejoindre Nova un programme d’accompagnement d’un an dans lequel vous intégrerez un écosystème innovant, dynamique, propice aux expérimentations.

🤝 Ils nous ont rejoint

📆 Save The Date, nos prochaines rencontres

26 septembre, 14h30 › Lancement du programme Booster Start

 
26 septembre, 16h30 › Conseil d’administration du Comité Richelieu
 
 

26 septembre, 19h30 › Diner plénière autour de Gilles Babinet, serial entrepreneur, coprésident du Conseil national du numérique et digital champion de la France auprès de la Commission européenne. Il viendra échanger sur le thème de l’IA, des entreprises innovantes et des territoires.

Interview de Philippe Bouquet, président du Comité Richelieu

Vous venez d’être élu président du Comité Richelieu, entouré d’un bureau et d’un conseil d’administration, eux-même composés de dirigeants et dirigeantes de startups, PME et ETI innovantes, vous devez relever des défis et porter des messages ; nous avions quelques questions à vous poser :

— L’entreprise innovante est-elle bien traitée en France en 2023 ?

Il faut d’abord se demander si l’entreprise, en général, est bien traitée en France et pourquoi il est important qu’elle soit bien considérée avec une attention particulière aux startups, PME et ETI. Je dirai oui mais nous pouvons faire mieux au service de la croissance, de l’emploi et donc de chacun.

L’entreprise innovante comme certains l’entendent aujourd’hui (cf. startup nation) est bien considérée par les pouvoirs publics qui se sont penchés sérieusement sur sa situation depuis plusieurs années et encore aujourd’hui (French tech, Bpifrance, Business France, évolution favorable du statut de jeune entreprise innovante, évolution positive des règles de la commande publique et notamment jusqu’à 100 000 euros d’achat).

Il faut rappeler que l’innovation se trouve aussi tout particulièrement dans les PME et les ETI notamment industrielles qui se situent partout sur le territoire national. Ne pas l’oublier c’est commencer à s’y intéresser. De ce point de vue, la prise de conscience sur l’importance de favoriser l’industrie en France est une bonne chose. Il faudra néanmoins être attentif à ce que les récentes orientations stratégiques telles que l’industrie verte et la décarbonation intègrent bien les spécificités de ces PME et ETI.

— Quels sont les challenges que doit relever le Comité Richelieu au service des startups, PME et ETI innovantes ?

Le Comité Richelieu a un objet simple et clair : être au service du développement des startups, PME et ETI innovantes françaises et porter leur voix à tous les niveaux des pouvoirs publics, du Gouvernement au Parlement.

Les challenges concernent :

  • L’évolution de la réglementation de telle manière à ce qu’elle favorise ce développement,

  • La relation des startups, PME et ETI innovantes avec leurs clients qu’il s’agisse de grands groupes privés ou d’acheteurs publics,

  • Le renforcement de la compréhension de la diversité de situations et du rapport au temps entre les acteurs de l’écosystème de l’innovation : laboratoires de recherche, grands groupes, collectivités, services de l’Etat, administration fiscale, Parlement, entreprises…,

  • Le financement des entreprises innovantes en général et en particulier celles qui interviennent dans les domaines de souveraineté notamment celui de la Défense,

  •  L’assurance que les lois et réglementations qui soutiennent les objectifs de développement durable prennent bien en compte les spécificités des startups, PME et ETI innovantes.    

— Quelles sont les priorités du Comité Richelieu pour les trois années à venir ?

• Le Comité Richelieu est légitime quand il parle d’innovation et il doit le rester. Sa force et cette légitimité reposent sur la mobilisation des startups, PME et ETI qui rejoignent le Comité en tant que membres et par le fait que les thématiques portées par le Comité soient celles que vivent leurs dirigeants au quotidien. Plus nous serons nombreux, plus nous serons légitimes et utiles.

• Poursuivre le développement des collaborations avec les acteurs de l’innovation dans les territoires comme nous le faisons depuis plusieurs années avec l’observatoire de l’innovation.

• Maintenir et renforcer le dialogue utile et constructif établi avec les pouvoirs publics (administration, Parlement et Gouvernement) depuis plusieurs années.  

• Installer dans le paysage de l’innovation notre programme Booster start à destination des Startups.

• S’agissant d’une mission spécifique et historique au Comité Richelieu, je souhaite que le Comité demeure l’interlocuteur privilégié « PME de défense » de l’Etat dans ce secteur bien particulier qui fut d’ailleurs à l’origine de la création du Comité Richelieu en 1989 avant de s’élargir à tous les secteurs innovants.  

Interview de Florence Ronat, directrice des ventes et du développement du Groupe Courbis

CSP COURBIS SMART POLYMERS

Courbis Smart Polymers est. une filiale du Groupe COURBIS, situé à Romans (26) et leader européen dans la transformation des polyuréthanes & des plastiques techniques à haute valeur ajoutée. Créé en 1964, l’entreprise familiale emploie aujourd’hui 250 personnes, réparties sur 4 sites industriels situés à Romans et Bourg de Péage (Drôme-France), à Trnava en Slovaquie et Pékin en Chine.

Florence Ronat, directrice des ventes et du développement du Groupe Courbis, a répondu à nos questions.

— Quelle est l’activité de votre entreprise et quel défi relève votre solution ?

L’activité s’articule autour de 2 axes majeurs : Acteur incontournable des polymères haute performance, Courbis Smart Polymers regroupe nos activités polyuréthanes, silicones, injections polymères et usinage mécanique, en France et en Slovaquie. Nous sommes présents sur les secteurs de l’automobile, l’aéronautique, le spatial, le ferroviaire, l’industrie en général et toutes les énergies nouvelles. Numéro 1 du capotage technique en France, Courbis Master Parts regroupe nos activités de RIM pdcpd, thermoformage, thermo-pression et twin-sheet. Nous sommes positionnés sur le marché du véhicule industriel (agricole, construction, camion, bus, loisir, etc). En quête permanente d’innovation et de qualité, le Groupe Courbis assure le co-développement de solutions, en lien étroit avec ses clients et fournisseurs. Notre département Innovation et R&D accompagne nos clients dans leurs projets, de la simulation 3D jusqu’à la qualification. A travers le monde, nos solutions Made in France sont appréciées pour leurs performances exceptionnelles, leur durabilité et leur légèreté.

— Pourquoi votre entreprise a-t-elle décidé de rejoindre le Comité Richelieu et qu’attendez-vous d’un écosystème qui rassemble des startups, PME et ETI innovantes ?

Je suis convaincue que les PME françaises ont un vrai rôle à jouer de par leur capacité d’innovation et que le réseautage, l’entraide, le partage d’expérience sont des facteurs clés de succès pour nos entreprises. La filière Défense, en particulier, a la mission de favoriser chaque fois que cela est possible un sourcing national, phénomène plus généralement renforcé par l’« expérience Covid ». La visibilité et la connaissance de nos savoir-faire sont primordiales, et les initiatives du Comité Richelieu sont parfaitement en phase avec ces enjeux.

— Un challenge en 2023 ?

Société familiale créée en 1964 et résolument tourné vers l’avenir, le groupe Courbis se développe en France et à l’international avec une ambition : « Que nos plastiques durables et intelligents participent activement à l’édification d’un monde meilleur, plus créatif et plus sobre énergétiquement ».

DC Courbis

› Website

› LinkedIn