Skip to content

Nouveau Gouvernement : des vœux de succès et une attention portée à l’absence d’un ministre chargé de l’innovation

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email

Le Comité Richelieu adresse ses sincères félicitations aux membres du Gouvernement ainsi que des vœux de succès.

Les défis à relever sont grands et nous ne doutons pas que les compétences, l’attention portée aux transformations nécessaires de notre temps et toutes les énergies du Gouvernement seront mobilisées au service de la France.

Réindustrialisation, approvisionnement, développement économique, crise énergétique, souveraineté, sécurité globale, transition numérique et écologique, espérances citoyennes et sociales ; tous ces sujets exigent à la fois de la responsabilité, de la mesure et de l’audace. Être absent sur l’un de ces volets serait regrettable. 

Au Comité Richelieu, nous avons la conviction que les entreprises innovantes du pays peuvent prendre toute leur part dans l’action nationale à mener pour relever ces défis. De tous secteurs, de la défense au numérique en passant par la santé, la logistique ou l’énergie, qu’il s’agisse d’agilité, de réponses aux attentes de la société, de capacité à se projeter dans l’avenir, de confiance ou encore de cohésion, la France peut compter sur ses entreprises innovantes. 

Si le Comité Richelieu salue la stabilité offerte par le passé dans la direction du ministère des Armées, il souhaite que celle-ci perdure avec le nouveau ministre des Armées, Sébastien Lecornu, et soit favorable au maintien des budgets et aux efforts engagés en faveur d’une BITD (base industrielle et technologique de défense) forte notamment grâce à la mobilisation du Plan Action PME.

A Bercy, le Comité Richelieu salue la stabilité qu’apporte la reconduction de Bruno Le Maire. S’agissant de la transformation numérique, portée par le ministre Jean-Noël Barrot, que nous avons eu le plaisir de recevoir et dont nous avons mesuré l’attention portée aux acteurs économiques, le Comité Richelieu y voit le moyen de contribuer au succès de la France dans les territoires et à l’international par le truchement de ses startups, PME et ETI en particulier. Le Comité sera par ailleurs attentif au travail de la ministre chargée des PME, Olivia Grégoire, ainsi qu’à celui chargé de l’Industrie, Roland Lescure. 

Enfin, dans son livre blanc 2022, le Comité regrettait l’absence d’un grand ministère de l’innovation au cours des dernières années en France comme il en existe dans les pays les plus économiquement dynamiques du monde. Il prend acte de l’absence d’attribution de ce thème et restera attentif à la manière dont la politique publique en faveur de l’innovation sera traitée dans les mois et les années à venir.

Contact presse : Sophie de Guillebon • Tél.  06 44 23 53 99 • contact@comite-richelieu.org

Ne manquez plus aucune de nos actus...

En vous abonnant à votre newsletter, vous êtes sûrs de rester informés.