Publié le - Comité Richelieu, écosysteme, Evénement, Partenaire.

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le 27 juin 2019, a été décerné, à Paris, un nouveau prix d’art contemporain dans le cadre du programme Pact(e), dispositif de résidences d’artistes en entreprises développé par le Carreau du Temple.

Convaincu des similitudes qui existent entre les artistes et les entrepreneurs innovants – prise de risque, remise en cause des cadres et modèles établis, création, transformation – le Comité Richelieu, par ailleurs partenaire du Carreau du Temple et le cabinet d’avocats Frieh Associés ont décidé de doter et de décerner ce nouveau prix d’un montant de 5000 euros au plasticien Julien Monnerie. Pour le président du Comité, Jean-Pierre Gérault, « la complicité et la confiance entre ces mondes qui se rencontrent est une formidable clef de succès, une leçon sur l’ouverture, la liberté et le ‘gagnant-gagnant’ ». Pour Fayrouze Masmi-Dazi, Avocat associée du cabinet Frieh, « ce prix vient récompenser l’excellence du savoir-faire, la richesse d’une collaboration innovante et l’émergence d’une création originale ».

Julien Monnerie qui présentait ses œuvres à l’occasion de la biennale Pact(e) du 27 au 30 juin 2019, a réalisé sa résidence autour des savoir-faire en métallerie des entreprises Tartaix et TPU Industrie. En immersion pendant plusieurs semaines dans les ateliers, l’artiste a travaillé avec les salariés à la conception et à l’usinage de plusieurs pièces en métal afin de réaliser une série de sculptures. Né en 1987 à Paris, Julien Monnerie est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

 

Dans le cadre du vernissage de la Biennale, qui a présenté un ensemble d’œuvres issues de ces résidences d’artistes, le prix a été décerné à

Julien Monnerie – Tartaix Métaux (Paris) et

TPU Industrie (Chelles) –

Résidence d’un an

ASPIC 2, 2018

Laiton et étain, 8,7 x 28 x 28cm

 

 

 

La présentation a été suivie d’un cocktail, d’un concert et de performances artistiques.

Les commentaires sont fermés.